Huile essentielle de sapin de Sibérie

Le sapin de Sibérie appelé aussi Pin de Sibérie (Abies Sibirica) de la famille des Abiétacées, est un arbre de grande taille ayant des feuilles pérennes en forme d’aiguille. Originaire des pays de l’Est, particulièrement de Sibérie, ce conifère peut pousser dans un environnement extrêmement froid. La température de moins 50°C ne le détériore pas. On a commencé à le cultiver en Europe dans les débuts du XIXème siècle.

Ses propriétés médicinales

Les propriétés curatives des pins sibériens sont connues par la médecine depuis la nuit des temps. Tout est bénéfique en lui, depuis ses aiguilles vertes jusqu’à l’écorce pour les personnes et l’environnement. Grâce à son côtoiement, toutes les espèces végétales qui poussent dans les forêts de pins de Sibérie sont plus riches en vitamines et provitamines que celles qui poussent dans les autres forêts.

Ceci s’explique par le fait que les propriétés bactéricides et fongicides du pin de Sibérie sont incroyables : l’air dans une forêt de pins de Sibérie est pratiquement libre de microbes pathogènes. Durant une période de vingt-quatre heures, un hectare de ces gigantesques conifères émet plus de 30kg de substances organiques dans l’air possédant ainsi une force bactéricide immense. Selon les chercheurs, cette quantité de bactéricides et fongicides est suffisante pour rendre inoffensifs tous les microbes pathogènes d’une grande ville.

L’huile essentielle

Elle est utilisée dans les maladies infectieuses du tractus respiratoire et dans celles inflammatoires de la vessie et des urètres et aussi dans le traitement des maladies gynécologiques. Elle est très utile pour maintenir la tonicité des vaisseaux sanguins et la fortification de ses parois ainsi que pour les problèmes de varices et d’hémorroïdes. En odontologie, l’huile essentielle de pin de Sibérie calme la douleur et l’inflammation des articulations. Elle est aussi utilisée avec succès pour les problèmes de névralgies, les tensions musculaires, le système nerveux central et autonome, pour les insomnies et dans les cas de névrose.

Comment l’utiliser ?

L’huile essentielle de Pin de Sibérie est uniquement utilisée en usage externe (frictions ou inhalations). Elle peut être appliquée diluée dans toute huile végétale. Elle est aussi utilisée en diffusion pour purifier l’air. Elle se combine parfaitement avec les huiles essentielles de lavande, orange et romarin.

Quelques conseils

  • Les voies respiratoires : ajouter 5 à 10 goutes d’huile essentielle de pin de Sibérie dans le diffuseur d’huiles ou dans un large récipient contenant de l’eau bouillante. Inhalez la vapeur avec la tête couverte par une serviette.
  • Les problèmes de cystite et d’urétrite : dans une baignoire remplie d’eau chaude jusqu’à la ceinture, ajouter 15 à 20 gouttes d’huile essentielle de pin de Sibérie. Prendre un bain de 10 à 15 minutes deux à trois fois par jour. Le temps de traitement est de 10 jours.
  • Les hémorroïdes externes : placer un morceau de coton imbibé d’un mélange d’huile végétale de noix et d’huile essentielle de pin de Sibérie (8 à 12 gouttes dans 10ml d’huile végétale chaude)
  • Les douleurs de molaires : humidifiez un morceau de coton avec de l’huile essentielle de pin de Sibérie et appliquez-le sur la dent doloris ou sur les gencives enflammées pendant 10 à 20 minutes. Répétez l’opération plusieurs fois.
  • Les douleurs articulaires et contusions : sur un gaz humide, appliquez 10 gouttes d’huile essentielle de pin de Sibérie.
  • Massage d’échauffement pour éliminer les douleurs musculaires : mélangez 3 gouttes de cette huile essentielle, 3 gouttes de romarin et deux d’eucalyptus dans 20 à 25ml d’huile de noix de pin de Sibérie.

Les contre-indications

Certains composants de cette huile peuvent produire des allergies. Il est recommandé de faire un test sur la peau avant de commencer un traitement et d’attendre 48 heures. Totalement déconseillée aux enfants de moins de trois ans, elle doit être conservée dans un endroit sûr. Les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes épileptiques ne doivent pas l’utiliser.

Pas de réponse à votre recherche ?
Personnalisez votre question dans le bloc ci-après...
Nous avons plus de
500 articles sur les huiles essentielles !

Ce contenu a été publié dans abcès dentaire, cystite, Hémorroïdes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire