L’huile essentielle de persil

Le persil est une plante herbacée biannuelle odorante de la famille des Apiacées qui peut arriver à une hauteur de 80cm. Ses fleurs sont de couleur blanc jaunâtre et sont regroupées en ombelles axillaires. Son fruit est petit en forme de globe de couleur vert pale. Le nom de persil dérive du grec « petroselinum » qui signifie « céleri des pierres ». Dans l’antiquité, il a été utilisé sur les tombes pour honorer les défunts. Le persil était très apprécié par les romains qui le donnaient aux gladiateurs avant les combats. Christophe Colomb utilisait le persil pour combattre les douleurs de goutte.

Utilisations médicinales

Antispasmodique : l’infusion de cette plante est un excellent spasmolytique grâce à son contenu en myristicine et apiol

Diurétique : il est recommandé pour les traitements de rhumatismes, calculs rénaux et rétention d’eau puisqu’il s’agit d’un excellent diurétique

Troubles menstruels : pour ses qualités spasmolytiques, il s’avère d’une grande aide pour les maladies et troubles menstruels comme la dysménorrhée et l’aménorrhée

Système digestif : stimule le processus d’expulsion des gaz intestinaux

Pour la peau : en cas de piqures d’insectes, faire un emplâtre avec les feuilles coupées et appliquer sur la zone affectée. Idéal aussi pour de fortes contusions.

Ses propriétés

Des graines de persil, on obtient par distillation à la vapeur une huile essentielle d’aspect liquide d’une couleur qui oscille entre le jaune ambre et marron, plus ou moins visqueuse et d’un arome épicé et boisé.

Utilisé en infusion, il est excellent pour les troubles d’estomac surtout en cas d’aérophagie. Celle-ci se manifeste par des flatulences et des rots et une sensation de brûlure dans l’estomac. 3 gouttes d’huile essentielle de persil pour 250ml d’eau chaude sont suffisantes. Cette infusion est recommandée aussi pour prévenir la rétention d’eau (cellulite, hydropisie), problèmes rénaux et infections urinaires. Il contribue de plus à la régularisation du cycle menstruel et favorise l’appétit.

L’huile essentielle de persil est aussi bénéfique en usage externe. Elle détend les muscles et soulage les contractures. Elle diminue les douleurs articulaires et musculaires causées par la goutte. De plus utiliser l’huile essentielle de persil est une méthode naturelle très efficace pour soulager les hémorroïdes et varices. De nombreuses femmes l’utilisent pour soulager les douleurs menstruelles à l’aide de massages sur le ventre ou dans un bain aromatique. Utiliser en inhalation, l’huile essentielle de persil dégage les voies respiratoires, ce qui est efficace en cas d’asthme ou de toux persistante.

Quelques précautions

Les actifs contenus dans l’huile essentielle de persil sont très concentrés. Les femmes enceintes sont très vulnérables puisque les composants de cette huile essentielle leur sont contre-indiqués. Une seule utilisation peut provoquer un avortement spontané quelque soit la période de la gestation. Le limonène contenu dans cette huile essentielle peut être allergique chez certaines personnes. Il est recommandé d’appliquer une goutte de cette huile à l’intérieur du coude pour vérifier la tolérance à ce composant.

Il est aussi important de savoir que l’huile essentielle de persil ne doit en aucun cas entrer en contact avec les yeux et les muqueuses. En cas de doute, il est recommandé de consulter un médecin car une utilisation abusive peut être nocive.

Pour les massages, toujours l’utiliser diluée avec une huile végétale car le contact direct du concentré sur la peau peut provoquer des rougeurs ou des irritations.

Pas de réponse à votre recherche ?
Personnalisez votre question dans le bloc ci-après...
Nous avons plus de
500 articles sur les huiles essentielles !

Ce contenu a été publié dans fissure anale, Non classé, PERSIL, piqûres de méduses, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire