Cuisiner avec les huiles essentielles est possible mais avec précautions

Les huiles essentielles sont des concentrées biochimiques extrêmement actifs. Comme dans ce cas, elles sont absorbées par voie orale, la précaution est indispensable. En premier lieu, assurez-vous toujours de la qualité des huiles essentielles que vous utiliserez.

Rappelez-vous que les huiles essentielles contiennent des phénols qui sont dermocaustiques et sont, de ce fait, à utiliser en petites quantités car elles peuvent entraîner des brûlures de la peau et des muqueuses. C’est le cas de l’origan compact, du thym à thimol et du clou de girofle odorant.

Un aspect important à prendre en compte est que les huiles essentielles ne se mélangent pas avec de l’eau. Cela signifie que vous pouvez les mélanger avec un corps gras comme une huile végétale, de la margarine, du lait entier ou de la crème fraiche. Si votre recette n’est pas compatible avec ces ingrédients, vous pouvez aussi mélanger les huiles essentielles dans un jaune d’œuf et du miel. Vous prendrez l’équivalent d’une cuillère à café de ce mélange et petit à petit ajouter l’huile essentielle de votre choix. Vous pourrez ainsi l’incorporer à votre préparation.

Une des règles d’or de la cuisine avec des huiles essentielles est d’utiliser très peu de quantité. Rien n’est plus dérangeant que de déguster un plat qui a une saveur plus accentuée sur l’huile essentielle que les ingrédients qui le composent. Il est préférable d’en mettre moins que trop. Il est aussi possible que vous fassiez plusieurs essais avant de trouver le mélange correct.

Mais, en général, nous pouvons dire que :

  • Une huile essentielle doit s’incorporer, si c’est possible, à la fin de la cuisson
  • Une à deux gouttes d’huile essentielle sont plus que suffisantes pour 4 personnes
  • Un à deux petites cuillères d’eau hydrosol ou floral sont suffisantes pour 4 personnes

Une fois que vous ayez ces 3 règles inscrites dans votre esprit, il n’y a plus qu’à tester vos plats !

A continuation, vous trouverez quelques idées

Pour parfumer une huile végétale : ajoutez 10 gouttes d’huiles essentielles de basilic, de thym ou d’estragon dans un litre d’huile d’olive. Laissez reposer durant deux à trois semaines.

Pour parfumer le miel (il doit être assez liquide) : ajoutez cinq gouttes d’huile essentielle de lavande, de thym ou de romarin (5 gouttes pour 1 kilogramme)

Les proportions suivantes sont données pour une recette de 4 personnes :

Pour parfumer une soupe végétale : ajoutez deux gouttes d’huile essentielle de carotte ou d’huile essentielle de fenouil

Pour donner du gout à la soupe à la tomate ou au gazpacho : ajoutez deux gouttes d’huile essentielle de basilic

Pour donner de la saveur à la purée de carottes : ajoutez une goutte d’huile essentielle de cannelle

Pour donner plus de saveur au poisson ou au poulet, ajoutez deux gouttes d’huile essentielle d’estragon.

Pour un dessert au chocolat (mousse par exemple), ajoutez six gouttes d’huile essentielle de mandarine ou de citron ou d’orange. Vous pouvez aussi ajouter deux gouttes d’huile essentielle de poivre noir ou d’huile essentielle de gingembre.

Pour parfumer la compote de pommes : ajoutez une goutte d’huile essentielle de cannelle

Soyez créatif et donnez libre cours à vos envies et votre imagination mais veillez toujours à la quantité des huiles essentielles!

Pas de réponse à votre recherche ?
Personnalisez votre question dans le bloc ci-après...
Nous avons plus de
500 articles sur les huiles essentielles !

Ce contenu a été publié dans BASILIC, CANNELLE, CAROTTE, CITRON, Non classé, ORANGE, ROMARIN, THYM, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire