Urticaire

Il sagit dune réaction inflammatoire de la peau qui saccompagne de fortes démangeaisons.‚Ä®Lurticaire est en fait une réaction dhypersensibilité : une réaction dun organisme présentant des manifestations anormales (pathologiques) lors de la rencontre entre un antigène et un anticorps.

Cest une maladie bénigne. Sauf si elle apparaît sur la bouche ou sur la langue ou sil sagit dune forme spéciale durticaire : oedème de Quincke (voir plus bas). Car linflammation peut engendrer le gonflement des tissus. Dans ces cas-là, il faut impérativement consulter un médecin, et sans délai.

Il sagit est une affection très fréquente puisque 15 à 20 % de la population est confronté un jour à cette maladie.

Causes

L’urticaire apparaît en réaction à un irritant externe. L’agent chimique, responsable en grande partie de l’inflammation et des démangeaisons, est l’histamine. Il s’agit du même agent chimique à l’origine du rhume des foins et de l’asthme.

Chez une minorité de personnes atteintes d’urticaire on peut voir une relation allergique claire. Des éruptions cutanées apparaissent après l’ingestion de certains aliments, après la prise de certains médicaments ou après une piqûre d’insecte. Les aliments que l’on peut associer à l’urticaire sont les suivants :

  • oeufs
  • lait
  • noix
  • poissons et crustacés

Le café, l’alcool et le tabac sont rarement identifiés comme des déclencheurs de crises d’urticaire aigu√´s, mais les personnes qui souffrent d’urticaire chronique précisent souvent que ceux-ci aggravent les symptômes.

Presque tous les traitements médicaux sont susceptibles être à l’origine d’une crise d’urticaire. Voici quelques-uns des coupables les plus courants :

  • AAS (acide acétylsalicylique)* et autres anti-inflammatoires
  • anesthésiques
  • antiépileptiques
  • antipaludéens
  • bromure
  • diurétiques
  • iodure
  • inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA) – ces médicaments, administrés dans de nombreux états pathologiques, peuvent provoquer de graves éruptions cutanées
  • pénicilline
  • vancomycine (antibiotique puissant)

Si vous souffrez d’une urticaire alimentaire ou médicamenteuse, l’aliment ou le médicament est susceptible de ne pas constituer la cause première du problème. Il est possible que l’élément perturbateur soit un conservateur ou tout autre additif. Si plusieurs aliments et médicaments semblent provoquer des crises d’urticaire, il est possible que vous réagissiez, par ex., à la tartrazine, agent colorant fréquemment utilisé dans les aliments et les pilules.

Les produits cosmétiques, les savons, les parfums et les lotions peuvent également provoquer des réactions. Souvent, ces réactions ne surviennent que si vous changez de produits. Dans ce cas il est plus facile d’identifier la cause de vos crises d’urticaire. Le nickel dans les bijoux et le latex des préservatifs ou des gants de caoutchouc sont d’autres irritants notoires.

L’urticaire allergique est causée par les aliments, les piqûres d’insectes, les médicaments ou le maquillage. D’autres types d’urticaire sont causés par l’irritation physique : soleil, froid ou friction de la peau. Bien que l’on estime que ceux-ci ne sont pas de nature allergique, le processus sous-jacent est plus ou moins identique.

L’urticaire due au soleil (urticaire photosensible) peut ne pas ressembler à un état allergique à première vue, mais les signes le suggèrent. Des personnes sont devenues sensibles à la lumière après avoir re√ßu des immunoglobulines provenant d’autres personnes atteintes par cette affection rare. Il en est de même de l’urticaire causée par les températures basses. Il semble que le sang des personnes qui souffrent de cette affection contienne des cellules immunitaires anormales, qui attaquent quand elles sont confrontées aux agents chimiques normalement libérés dans la peau par le froid, le soleil ou certaines autres circonstances externes.

Des douzaines d’infections peuvent provoquer une urticaire : infections de la gorge, infection de l’estomac, infection génitale et/ou des voies urinaires (génito-urinaire), infection fongique, mononucléose et hépatite. Un rhume est souvent à l’origine d’une crise d’urticaire chez les enfants. L’urticaire n’est pas directement causée par l’organisme infectieux, comme dans la varicelle ou la cellulite. Elle est plutôt causée par la combustion normale ¬ª générée par les propres défenses de l’organisme.

D’autres facteurs déclencheurs fréquemment associés à l’urticaire sont les suivants :

  • exercices, stress et douches chaudes – forme d’urticaire appelée urticaire cholinergique.
  • friction – environ 5 % de la population développe des éruptions cutanées à la suite d’un petit frottement ou d’un léger grattage de la peau – cette affection s’appelle le dermatographisme.
  • grossesse – l’urticaire se déclare souvent vers la fin de la grossesse.
  • natation – elle peut causer d’assez graves réactions, dues probablement plus au froid qu’à l’eau.
  • pression due aux ceintures, bandes et élastiques, provoquant une urticaire de pression.

Une urticaire chronique ou récurrente peut signifier que vous avez été exposé à plusieurs reprises à un facteur déclencheur, ou révéler la présence d’une maladie sous-jacente. Le lupus, l’arthrite rhumatoïde, et les dysfonctionnements thyroïdiens sont des maladies susceptibles de provoquer une urticaire.

Voie cutanée

En première intention

  • 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic sur la zone malade

Mélange plus complet
Dans un récipient mélangez

  • 3 gouttes d’huile végétale de calendula
  • 1 goutte d’huile essentielle lavande aspic
  • 1 goutte d’huile essentielle camomille
  • 1 goutte d’huile essentielle menthe poivrée

Appliquez sur la zone qui démange 3 à 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Bain

Mélangez dans un récipient

  • 1 cuillère à café d’huile végétale de pépins de raisin
  • 2 gouttes d’huile essentielle de bergamote
  • 2 gouttes d’huile essentielle de camomille
  • 2 gouttes d’huile essentielle de lavande

Versez dans l’eau et agitez l’eau du bain. En sortant du bain ne frottez pas, faites plutôt de petites pressions.

Pas de réponse à votre recherche ?
Personnalisez votre question dans le bloc ci-après...
Nous avons plus de
500 articles sur les huiles essentielles !

Termes de recherche de cet article :

Ce contenu a été publié dans (1) MES RECETTES, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire