L’huile essentielle de Cajeput

Le cajeput (Melaleuca leucadendron) est un arbre aromatique originaire de l’Inde dont le nom originel « Kayu-putih » provient de la Malaisie et signifie arbre blanc à cause de la couleur de son écorce. « Melaleuca » provient du grec qui signifie noir pour « mela » et blanc pour « leuca » faisant ainsi référence à l’écorce du tronc qui est blanche et aux branches les plus anciennes qui sont obscures. Très sensible au froid, cet arbre robuste et vigoureux pousse en état sauvage dans les zones très ensoleillées et humides de l’Extrême Orient, de l’Indonésie et de l’Australie et peut atteindre une hauteur de 20 mètres. Il appartient à la famille des myrtacées, famille d’arbres et de plantes aromatiques utiles dans l’aromathérapie. Le Cajeput ressemble à l’arbre à thé et au niaouli mais l’huile essentielle qui en est obtenue est plus douce. Les feuilles ont une odeur très aromatique et l’huile qui est distillée des feuilles fraiches et des branches, est très volatile et stimulante avec un arome similaire au camphre, romarin et à la cardamone. Cent kilogrammes de feuilles et de branches sont nécessaires pour obtenir 1.2 kilogrammes d’huile essentielle.

Ses propriétés

Elle est antiseptique génito-urinaire, anti-infectieuse, bactéricide, expectorante, anti-inflammatoire, antispasmodique, antivirale, antiparasitaire, antifongique et insecticide.

Ses indications

Elle est destinée aux infections broncho-pulmonaires (bronchites, toux, refroidissements), à la grippe, cystite, rhumatismes et psoriasis.

Quelques formules

Etats-grippal ou refroidissement : mélanger 4 gouttes d’huile essentielle de Cajeput, 4 gouttes d’huile essentielle de lavande dans un peu de savon liquide ou gel douche et ajouter dans l’eau du bain.

Les vergetures : 1ml d’huile essentielle de Cajeput, 2ml d’huile essentielle de romarin, 1ml d’huile essentielle de lavande et 30ml d’huile végétale de rose musquée. Masser les zones affectées le matin et le soir pendant plusieurs jours jusqu’à amélioration.

Immunodéficience : 2ml d’huile essentielle de Cajeput, 2ml d’huile essentielle d’origan, 2ml d’huile essentielle de myrte. Diluez dans 20ml d’une huile végétale de votre choix et massez le plexus solaire avec ce mélange une fois par jour durant 3 ou 4 semaines.

Quelques précautions à prendre

L’important pourcentage en cineol que contient cette huile essentielle limite son utilisation aux adultes, aux enfants à partir de 12 ans et aux personnes non asthmatiques. Elle peut irriter la peau en état pur. Il est indispensable de la diluer dans une huile végétale.

Le mode d’utilisation recommandé est la voie cutanée et doit être toujours diluée dans une huile végétale pour limiter sa toxicité et favoriser son efficacité. Elle n’est pas recommandée en inhalation.

Pas de réponse à votre recherche ?
Personnalisez votre question dans le bloc ci-après...
Nous avons plus de
500 articles sur les huiles essentielles !

Ce contenu a été publié dans CAJEPUT, cystite, Grippe, Non classé, toux grasse, toux sèche, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire