La fabrication maison des huiles essentielles

Premièrement, nous avons besoin d’un espace sec et sombre à température constante et si possible fraiche. Nous n’utiliserons jamais un ustensile qui sera en plastique ou en métal.

Nous prendrons deux petits flacons en cristal ou en céramique avec fermeture hermétique et jamais en plastique.

Les huiles végétales basiques pour la fabrication

Vous pouvez utiliser l’huile d’olive verte, celle de girasol, de l’amande ou celle de jojoba.

L’huile de jojoba a une qualité importante : elle se conserve longtemps et ne s’acidifie pas. Le seul inconvénient est qu’elle est très chère. L’huile de girasol est plus économique et a la particularité d’être inodore contrairement à celle d’amande.

Les plantes naturelles

Elles peuvent être utilisées sèches ou fraiches. Si vous ne cultivez pas les plantes dans votre jardin ou dans des bacs, il est recommandé de les utiliser sèches et achetées chez un herboriste ou dans un magasin spécialisé car en général, il en faut une quantité importante. Nous pouvons utiliser aussi des graines odorantes y compris des résines végétales.

La pression

On presse les fleurs et les plantes aromatiques enveloppées dans un tissu et on le tort à chaque extrémité comme une corde et dans le sens contraire l’un de l’autre (en général il faut être deux pour réaliser cette action). C’est le même système que la pression pour le vin ou l’huile. Nous obtenons de cette pression un jus avec lequel nous travaillerons postérieurement. Il est important de tenir compte du temps et de la quantité de fleurs nécessaires pour obtenir 0.50cl de jus.

L’Enfleurage

L’enfleurage consiste à capter l’essence des fleurs à chaud ou à froid, grâce à de la graisse, souvent animale. En parfumerie, l’enfleurage à chaud consiste à jeter des fleurs dans une matière grasse liquide jusqu’à ce que la graisse soit saturée. Pour l’enfleurage à froid, les fleurs les plus délicates sont piquées sur des plaques de graisses solides. Les graisses sont ensuite retravaillées pour donner les essences de fleurs. Entre deux planches de même dimension, on place une couche de graisse animale et par-dessus une couche de fleurs couverte d’une autre couche de graisse et la seconde plaque. Quand l’arôme disparait, les fleurs sont remplacées par d’autres fraiches jusqu’à ce que la graisse soit imprégnée du parfum souhaité. Ce système est utilisé pour les crèmes, les savons et pommades mais il demande une quantité non négligeable de fleurs.

La macération

Elle se fait à froid ou à chaud. Elle consiste à submerger les fleurs, herbes ou graines dans une huile végétale et à la chauffer sans la faire bouillir. Quand elle est très chaude, remuer avec une cuillère en bois. Après l’avoir filtrée avec un tissu de gaz en coton, la laisser refroidir. Le liquide, une fois froid, se conserve dans un pot en cristal ou en céramique fermé hermétiquement. L’huile essentielle est prête.

Macération à froid : le mieux est d’utiliser les fleurs sèches. C’est le système le plus commode mais plus lent et l’arôme est moins marqué bien que ce ne soit pas l’odeur qui donne la force mais la vibration de la plante. Prendre un récipient et le remplir de moitié de plantes sèches choisies pour la fabrication de l’huile. Couvrir de l’huile végétale de votre choix et fermer hermétiquement. Le laisser dans un endroit sec et sombre à température constante pendant environ 15 jours. Filtrer ensuite avec un tissu de gaz en coton ou un tissu qui filtre bien dans un autre pot. On peut utiliser un filtre en papier mais jamais en métal ou en plastique. Enlever les plantes de la macération et remplir à nouveau de moitié le récipient de plantes sèches et les couvrir avec l’huile de macération antérieure. Quand le processus est terminé, un mois se sera passé.

Macération par coction : dans un récipient en terre cuite ou en porcelaine, mettre les plantes et les couvrir d’eau avec un couvercle qui doit être enveloppé d’un linge imbibé d’huile. Chauffer jusqu’à l’évaporation de l’eau et ensuite racler la graisse du tissu qui aura absorbé l’arôme de la plante.

Pas de réponse à votre recherche ?
Personnalisez votre question dans le bloc ci-après...
Nous avons plus de
500 articles sur les huiles essentielles !

Ce contenu a été publié dans MODE D'EMPLOI, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire